Les quartiers verticaux en progression en Belgique

Au cours des dernières décennies, les appartements étaient souvent considérés comme un empilement de petites maisons identiques mais depuis quelques années, on observe une évolution intéressante sur le marché de la promotion immobilière. De nombreux promoteurs, comme DC Belgium, se retrouvent dans une nouvelle vision de la construction en hauteur. L’évolution vers les quartiers verticaux est en marche, regroupant différentes typologies d’habitat et d’espaces publics afin d’attirer un large public.

Une réponse aux besoins changeants

Jusqu’à présent, il n’était pas facile de créer un sentiment de communauté de quartier au sein d’un complexe d’appartements. Mais un quartier vertical offre une alternative intéressante et ingénieuse au bloc d’appartements classique. L’idée est, d’une part, d’aménager au sein d’un même immeuble d’appartements différentes typologiques d’habitat – du studio au loft – et, d’autre part, de proposer aussi des espaces communs offrant une véritable valeur ajoutée pour les résidents de l’immeuble mais aussi pour les riverains. En installant par exemple un établissement Horeca ou un supermarché au rez-de-chaussée, ce nouveau concept joue sur la cohésion, contrairement à l’effet isolant du bloc classique. Certains projets incluent même une terrasse commune sur le toit ou une buanderie pratique où échanger agréablement avec les voisins.

Combiner plusieurs typologies d’habitat permet aussi d’attirer un public plus large. Dans un quartier vertical, on peut ainsi créer un véritable mix social, fait d’étudiants, de jeunes nouvellement indépendants, de jeunes familles, de parents dont les enfants ont quitté la maison, de pensionnés… L’intimité et l’interaction sociale coexistent et un quartier vertical ouvre de nombreuses possibilités, pour les jeunes et les moins jeunes.

De monofonctionnel à polyvalent

DC Belgium est également sensible à cette évolution et le concept de ‘quartier’ prend pour nous un sens de plus en plus large. Le projet Le Champ du Moulin à Braine-le-Comte, par exemple, allie déjà plusieurs typologies d’habitat et il y a un supermarché (Intermarché) à l’entrée du site. En aménageant en prime un tout nouveau parc de quartier de 2 hectares, DC Belgium garantit un espace de rencontre collectif pour tous les habitants. En savoir plus sur ce projet ? Découvrez-le via lechampdumoulin.be.